Kévin Pichardie
Tristan / 12.01.2021

Kévin Pichardie, Délégué local des Yvelines (78)

Progressistes LGBT+ : Bonjour ! Tu t’appelles comment et est-ce que tu souhaiterais te présenter en quelques lignes ?

Kévin Pichardie : Bonjour à toutes et à tous. Je m'appelle Kévin, j'ai 31 ans. J'ai été nommé récemment délégué local dans les Yvelines. Je suis agent dans une trésorerie hospitalière. Niveau politique je suis marcheur depuis 2017 et animateur élu d'un comité local. 

 

PLGBT+ : Cela fait longtemps que tu suis les Progressistes LGBT+, et que tu t’y impliques ?

KP : J'y suis impliqué depuis fin 2019. J'ai appris par le biais du mouvement La République en Marche l'existence de l'association ce qui a attiré ma curiosité car ces questions on en parle quasiment jamais, et je me suis dis : “Tiens, une asso qui en parle, intéressant !”. 

 

PLGBT+ : Pourquoi nous avoir rejoints, et quel est ton rôle dans l’association ?

KP : J'ai rejoint les progressistes LGBT + car je me suis intéressé à ces questions qui touchent les LGBT+ (homophobie, discriminations, agressions, avancée des droits, applications des droits en autre) et je me suis dis que je pouvais participer à tout cela, en être un acteur.  Pour moi, le fait d'être regroupés en association proche comme ça du mouvement politique du Président de la République, ça avait forcément un certain poids collectif pour porter justement ces sujets un peu plus sur le devant de la scène. 

J'ai eu la chance par la suite d'être nommé délégué local des Yvelines, me permettant ainsi d'être davantage impliqué au sein de l'association sur mon département.

 

PLGBT+ : Tu t’étais déjà engagé politiquement et/ou au niveau associatif auparavant ?

KP : Oui je suis dans un mouvement politique depuis 2008. J'ai été membre de ce qui a été l'UMP à l'époque qui regroupait la droite actuelle et une partie du centre. Suite à la droitisation du mouvement, j'en suis simplement parti, car je ne me reconnaissais plus dans ces idées conservatrices. Elles avaient pris le pas sur les idées progressistes qui pouvaient être auparavant portées. 

Ces idées progressistes, c'est Emmanuel Macron qui les a portées et qui les porte toujours aujourd'hui, c'est pourquoi depuis 2017 j'ai pris la décision de rejoindre le mouvement En Marche ! et d’être marcheur pour faire avancer le progressisme en France.

Niveau associatif, je suis sportif amateur, je fais du judo depuis 6 ans maintenant. J'ai fait, avant cela, de la plongée sous-marine et de la natation.

J'ai aussi durant les années lycée était chez AIDeS pendant 1 an. 

 

PLGBT+ : Quels sont, selon toi, les prochains défis de l’association et de ton rôle ?

KP : Le plus grand défi de l'association c'est son développement ! Qu'il soit territorial et en nombre d'adhérents aussi [NDLR: Progressistes LGBT+ est maintenant représentée en régions Hauts-de-France, Île-de-France, Grand Est et Auvergne-Rhône-Alpes, et compte une bonne soixantaine d’adhérents]. Convaincre n'est pas facile, donc ça aussi ça fait partie des nombreux défis de l'association. Mon rôle est de participer à la bonne réalisation de ces objectifs au sein de l'association pour le 78. J'ai conscience que ça peut être long mais je garde bon espoir !

 

PLGBT+ : Un dernier mot pour la route ?

Comme je l’ai dit, je suis progressiste, et défendre les droits LGBT+ fait partie intégrante du développement des idées progressistes en France. Je suis content d'y participer. 

Je sais que le combat risque d'être long, surtout face à la montée des extrémismes et des conservateurs, mais ne pas se battre c'est déjà les laisser gagner... Et ça c'est hors de question !


 

Merci Kévin, et à bientôt :)